De l’importance des amygdales

Pour la première fois, des chercheurs se sont intéressés aux conséquences à long terme de l’ablation des amygdales, organes impliqués dans les défenses immunitaires.
Les résultats de leurs travaux sont alarmants: l’exérèse des végétations est associée à un risque d’affections respiratoires multiplié par presque 3, comparé au aux observé dans la population n’ayant subi ce type d’intervention. Asthme, grippe, pneumonie et bronchopathie chronique obstructive (BPCO) sont concernés. L’amygdalectomie, quant à elle, est reliée à un risque multiplié par facteur voisin de 2 pour ce qui est des pathologies respiratoires citées et de la conjonctivite. Quant risque d’otite moyenne, il est multiplié par 4 à 5 !
S. G. Byars, S. C. Stearns et J. J. Boomsma, dans Jama Otolaryngology Head and Neck Surgery, juin 2018.